Du -

musique, arts visuels

« THE MONKEY IN THE ABSTRACT GARDEN »

Artiste : Alexandra Grimal

Plongez au cœur d'un jardin imaginaire sonore et visuel

Gratuit

Ajouter au calendrier

Vous êtes invités à plonger dans une oeuvre immersive, végétalisée et multimédia pour voix, musique électronique et vidéo.

the monkey in the abstract garden c'est également un double album du même nom paru en 2020, sur le label ovni (4 étoiles Jazzmagazine - élu Citizen Jazz) disponible en vente à l'accueil du CDA. Alexandra Grimal a composé et écrit les textes du répertoire du concert au Château de Chambord où elle était en résidence d’écriture en 2020. L’installation utilise aussi des textes du paysagiste Gilles Clément, extraits de ses livres Le Jardin en Mouvement, éditions Sens&Tonka et Manifeste du Tiers-Paysage, éditions du commun.

Dates et horaires de l'installation à découvrir en accès libre : les samedis 3 juillet (14h-20h30), dimanche 4 juillet (14h-18h), mardi 6 juillet (14h-20h30), mercredi 7 juillet (9h-20h), vendredi 9 juillet (14h-17h), samedi 10 juillet (14h-18h), dimanche 11 juillet (14h-18h). Renseignez-vous à l'accueil du CDA ! 

 

Le jardin du singe est suspendu. Le rapport à la nature inversé, les deux musiciens seraient-ils tombés de cette Terre que nous observons du dessous ? La planète verte, comme un ventre fertile avec sa grande densité de végétation invite le promeneur et le public à ouvrir de nouveaux espaces de pensée en questionnant notre rapport au monde. Un peu comme dans un livre de Barjavel ou une bande dessinée d’Alessandro Pignocchi, les humains sont les hôtes d’une nature en voie de réensauvagement et d’une faune qui se démultiplie par le son dans l’espace. Nous espérons que le public, à la manière du pollen et des oiseaux, repeuplera le théâtre pour célébrer et partager ensemble cette bulle d’oxygène et de rêverie. C’est une quête universelle qui se déploie dans l’intime. A. Grimal

____________

Alexandra Grimal (composition, texte, voix)

En collaboration avec Benjamin Lévy (réalisateur en informatique musicale)

Antonia Fritche (artiste visuelle), David Simonson (paysagiste) et Céline Grangey (ingénieure du son)


the monkey in the abstract garden est lauréat de la résidence de création ADAMI-Centre des arts 2019-2020.

Coproduction kido, Césaré Centre National de Création Musicale de Reims, la scène nationale d'Orléans, tirsis, le Centre des Arts, Scène Conventionnée d’Intérêt National Art & Création, l'ADAMI, la DRAC Île-de-France et la Spedidam.

Lauréate en 2009 de la « Fondation Jean-Luc Lagardère », qui lui permet d'enregistrer Owls Talk avec Lee Konitz, Gary Peacock, et Paul Motian, Alexandra Grimal sort son premier album en trio, Shape, avec Antonin Rayon (orgue) et Emmanuel Scarpa (batterie), suivi en 2010 de Seminaro Vento avec son quartet européen formé du pianiste Giovanni Di Domenico, du contrebassiste Manolo Cabras, et du batteur João Lobo, album récompensé par un choc de Jazz Magazine.


Elle se produit au sein du trio Kankū avec Éric Échampard (batterie) et Sylvain Daniel (basse électrique). Elle est leader du projet Nāga (avec Marc Ducret, Nelson Veras, Stéphane Galland, Benoit Delbecq, Lynn Cassiers, Jozef Dumoulin). 

 

the monkey in the abstract garden

PRESENTATION DE L'OEUVRE PAR LES ARTISTES