Du

danse

Itmahrag / Olivier Dubois

Une plongée dans l'univers de la jeunesse égyptienne et du mahraganat, genre musical reconnaissable à ses rythmes mi rap mi électro, né de la révolution égyptienne de 2011.
Ajouter au calendrier

Le chorégraphe Olivier Dubois, qui réside depuis de nombreuses années en Egypte, nous plonge au cœur du Mahraganat. Plus connue sous le nom d’électro chaâbi, cette musique qui inonde le Moyen-Orient associe rythme techno très puissant et voix auto-tunées. Des fêtes branchées aux mariages de quartiers, le Mahraganat est le corps et la voix d’une jeunesse égyptienne.

Cinq performeurs et trois jeunes musiciens, se jettent à corps perdus dans une danse incendiaire qui, selon les mots du chorégraphe, « vous fait rougir le sang, effraie tout autant, brûle souvent et toujours vous réchauffe »

Itmahrag comme haut-parleur du quotidien, du futur … de notre futur.

 

  • Durée : 1h30

 

Issue de la jeunesse égyptienne, des quartiers populaires de
Caire, la musique Mahraganat (« festivals » en arabe) s’est révélée au jour d’une nouvelle ère post-Moubarak.
Elle devient en quelques années la nouvelle voix égyptienne, une voix qui parle de son temps, une danse qui parle du vivant.
Car il est des élans que seule la jeunesse fait surgir...
Elle danse à la lumière de son couteau.
Vorace la jeunesse, Féroce le vieillard.
Et elle gronde fort, et elle frappe fort, et elle danse fort !
Retiens ton souffle !
Ils...
La...
Mort
Elle agite ses bras
Il baisse les siens – de face – une jeunesse vérité. 

Olivier Dubois

  • Direction artistique et chorégraphie Olivier Dubois
  • Interprètes : Cinq performeurs de mahraganat et 3 musiciens 
  • Composition musicale : François Caffenne
  • Assistant artistique : Cyril Accorsi
  • Régie générale : François Michaudel
  • Lumières : Emmanuel Gary

Agitateur de la scène contemporaine française, Olivier Dubois a signé quelques unes des pièces de danse les plus radicales depuis dix ans. Directeur du Ballet du Nord de 2014 à 2017, élu l’un des vingt-cinq meilleurs danseurs au monde en 2011 par le magazine Dance Europe, il jouit d’une expérience unique entre création, interprétation et pédagogie.

Olivier Dubois crée en 2006 sa première pièce : Pour tout l’or du monde... dans le cadre du Sujet à vif au Festival d’Avignon. En juillet 2008, il crée à nouveau au Festival d’Avignon Faune(s), et suivi en 2010 de Spectre pour les Ballets de Monte-Carlo et L’homme de l’Atlantique, un duo sur la musique de Frank Sinatra. Il entame en 2009 la trilogie Étude critique pour un trompe l’œil, avec la pièce Révolution suivie du solo Rouge en 2011, et enfin le spectacle choc Tragédie qui voit le jour au Festival d’Avignon en 2012.

Olivier Dubois crée Élégie pour le Ballet National de Marseille en 2013.
En 2015, deux nouvelles pièces voient le jour Mon élue noire Sacre # 2 et Les Mémoires d’un seigneur qui rassemble un danseur de sa compagnie et quarante danseurs amateurs hommes.
Parallèlement il développe de nombreuses activités auprès des amateurs à l’instar de Mille et une danses regroupant 300 amateurs lors de la dernière Nuit Blanche à Paris. Il est également associé à une école de formation, le Ballet Junior de Genève.

Auguri avec 22 danseurs vient clore en 2016 la trilogie Étude critique pour un trompe l’œil. En février 2017, il crée De l’origine pour le Royal Swedish Ballet et 7 x Rien, son premier spectacle destiné au jeune public.

Au printemps 2018, on le retrouve sur scène dans son solo intitulé Pour sortir au jour présenté récemment au Festival de Marseille.

Olivier Dubois est actuellement artiste associé au Centquatre à Paris avec sa compagnie COD.

présentation Itmahrag par Olivier Dubois

Avec la participation du Théâtre Paul Eluard scène conventionnée Danse
de Bezons, de Points - Communs Nouvelle Scène Nationale Cergy-Pontoise, de l’Espace Germinal de Fosses, de l’Espace Lino Ventura de Garges-lès-Gonesse, du Centre culturel
de la ville de Gonesse, de l’Espace Sarah Bernhardt de Goussainville, de L’Orange Bleue* d’Eaubonne, du Centre des arts d’Enghien-les-Bains, scène conventionnée d’intérêt national - Art et création, de L’Atalante de Mitry-Mory, du Centre Culturel l’Imprévu à Saint-Ouen-l’Aumône