Du -

exposition, arts visuels, arts numériques, art-science

LA NATURE RECONFIGURÉE

Artist : NICKY ASSMANN / JAN ROBERT LEEGTE

Deux propositions artistiques invitant à repenser la notion de nature.

Gratuit

Add to the calendar

" Nous ne pouvons penser la nature sans nous rendre compte que notre idée de nature est imprégnée d’artifice. "

Maurice Merleau-Ponty, 1956-57

Inaugurer cette rentrée en prenant pour thème la nature est une façon de rester éveillé face à ce qui nous entoure. « Penser la nature » comme le dit le philosophe français Merleau-Ponty, est une double tentative de rationaliser ce qui nous dépasse et d’interpréter ce que nous percevons par la connaissance. Mais notre langage reste-t-il celui de la nature ? 

 

Les artistes néerlandais Nicky Assmann et Jan Robert Leegte développent chacun une approche singulière que nous avons souhaité croiser pour cette exposition dans un mouvement presqu’antagoniste. Nicky Assmann part d’une interprétation poétique de la nature, de ses phénomènes célestes et lumineux, jusqu’à la fugacité des hyper-couleurs. Elle raisonne en exploratrice de territoires inconnus et tente de comprendre comment le corps et l’ensemble de ses sens perçoit les objets et l’espace. Elle s’intéresse aux processus intellectuels et physiques de l’action de voir expérimentant le spectre de la lumière tour à tour naturelle ou numérique.

Jan Robert Leegte fabrique quant à lui des ersatz de nature, retranscrivant le fruit de son analyse par le prisme des technologies - Internet, la 3D ou encore les interfaces de jeux vidéo. L’observation du monde passe par le prisme d’un simulateur capable de traduire la force du vent dans les arbres ou le rugissement de l’océan à ceci près que tout y est artificiel. Les paysages sont générés par la machine, ses topographies deviennent des données que l’artiste altère et le globe terrestre, une Google Maps cubique.

 

Reconfigurer la nature, c’est au départ se rendre compte de tous les artifices que nous mettons dans cette notion, toutes les projections possibles, les interprétations ou les fantasmes. La nature reconfigurée, c’est cette fois analyser les moyens – ici artistiques par le prisme des sciences et des technologies, qui sont mis œuvre pour créer tour à tour une allégorie ou un facsimilé du monde que nous habitons.

 

Nicky Assmann est une artiste néerlandaise multidisciplinaire dont l'œuvre s'envisage d'abord comme une expérience sensorielle. Le caractère immatériel et intangible de la lumière, de la couleur et du mouvement est le point de départ de ses installations dont elle augmente la perception. Venant des domaines du cinéma, des arts et des sciences, elle combine les savoirs artistiques, scientifiques et cinématographiques dans ses expériences, via des processus physiques qui visent l’interférence des sens. Ses œuvres prennent la forme d’installations luminocinétiques et vidéos, ou encore de performances audiovisuelles.

Elle a exposé entre autres à la Galerie Saatchi de Londres, au Musée des Beaux-Arts de Taiwan et a remporté la Mention d'Honneur du Start Point Prize à Prague en 2011.

Jan Robert Leegte est l'un des premiers artistes néerlandais à travailler sur et pour Internet depuis les années 90. Sa démarche intègre le numérique à l’espace d’exposition, visant à lier le monde de l’art en ligne à celui des galeries. Sa pratique mêle à la fois estampes, sculptures, installations, dessins et vidéos, en référence à l’Histoire de l’art comme le Land Art, le Minimalisme, l’Art Conceptuel ou la performance. En tant qu’artiste, Leegte détourne les interfaces issues de programmes informatiques, curseurs de sélection, barres de défilement, Google Maps, lignes de code et logiciels afin d’en comprendre leur nature ontologique.

Il a exposé entre autres à la Whitechapel Gallery à Londres, au Stedelijk Museum à Amsterdam, au ZKM à Karlsruhe et est représenté par Upstream Gallery Amsterdam.

Performing a landscape

The Abysses of the Scorching Sun